<< Retour au budget participatif Dordogne-Périgord
Développement durable – Environnement et cadre de vie

Des outils mutualisés pour des échanges de savoir-faire


Canton :

Vallée de la Dordogne


Localisation de l'idée :

Vézac 24220

Description :

Pour dynamiser la commune de Vézac et ses alentours mais aussi pour répondre à des attentes collectives, le Tiers-lieu rural « La Viguerie » s’installe prochainement dans des bâtiments communaux. Nous sommes déjà une cinquantaine d’habitants d’horizons variés réunis autour de ce projet en une association collégiale. Nous projetons d’y créer des espaces de travail et de rencontres pour promouvoir et valoriser l’économie de proximité, les circuits courts, les pratiques culturelles, le partage de savoir-faire.
La commune finance la réhabilitation des bâtiments destinés à accueillir les activités du Tiers-lieu qui s’inscrit dans une démarche environnementale avec la mise en place d’une série d'initiatives écologiques : achat de matières premières locales, partage de services, économies d’eau et d’énergie, mobilier recyclé, etc. Le Conseil Régional Nouvelle Aquitaine devrait soutenir les deux premières années d’amorçage de fonctionnement du lieu ; cette aide permettra de lancer l’activité avec l’aide des bénévoles et la création de postes à temps partiel.
La Viguerie accueillera dans un premier temps : un café associatif, un point lecture, des espaces de travail partagés (bureaux, ateliers…), des services tels qu’un un S.E.L. (Services d’échanges locaux), la distribution des paniers de légumes pour soutenir l’installation de deux maraîchers bio sur des terres communales à proximité du lieu et la gestion d’un parc d’outils à usage collectif.
Le budget participatif est une opportunité pour constituer ce parc : notre idée est d’outiller le lieu pour permettre des pratiques collectives liées au jardin, à la cuisine, la conservation des récoltes… Ces outils, dont l’usage sera collectif permettront de partager des savoir-faire.
La vocation du lieu étant prioritairement tournée vers la sensibilisation à l’environnement, il nous semble central de proposer aux futurs usagers, par le biais de prêts d’outils et de pratiques collectives, d’autres façons de s’occuper de son jardin, de son potager ou de conserver les aliments : par exemple, broyer les branches et les feuilles plutôt que de faire des feux, composter plutôt que de mettre de l’engrais, passer la grelinette plutôt que de labourer, conserver et transformer certains aliments lorsque leur récolte est massive (tomates, pommes etc.). De l’aménagement des espaces à la production de légumes ou à la conservation de ses derniers, le parc d’outils permettra non seulement d’encourager, de rendre accessible des initiatives plus vertueuses mais aura aussi un rôle pédagogique où les savoir-faire des uns et des autres seront mis en collaboration.
Avec le budget participatif, nous souhaiterions :
1/ Pour les jardins et vergers partagés (5000€), disposer d’outillage et de plantes (arbres et graines 1.500€). Nous projetons de créer un jardin potager et des vergers collectifs à l’usage de tous et plus particulièrement des enfants de l’école de la commune. Le matériel dont nous aurions notamment besoin est basique : grelinette, fourches, sécateurs, pelles, râteaux, brouette (500€) et un broyeur thermique (3000€) dont l’usage sera ensuite mutualisé dans les jardins des adhérents de l’association.
2/ pour la conservation, la transformation des légumes, des fruits (10.020€) :
- 12 stérilisateurs (140€ x 12 = 1680 €) et 4 brûleurs gaz (50€x4 = 200€) permettant la stérilisation des aliments produits dans les jardins collectifs ou individuels, à utiliser sur place et à prêter.
- un pressoir à fruit (800€) pour faire notamment du jus de pomme lors des récoltes des pommiers des environs.
- l’installation d’une chambre froide (construction d’une chambre froide, isolation, bâtiment + installation groupe froid 8000€) dans un des bâtiments déjà existants pour les partager entre plusieurs usages : le stockage d’achats liés à l’activité du café associatif du Tiers-lieu, les récoltes des jardins partagés et celles des maraichers pour la distribution des paniers.


Montant estimé de l'idée (€) :

15000 €


Idée portée par :

Association La Viguerie


Idée retenue
Créé il y a 8 mois