<< Retour au budget participatif Dordogne-Périgord
Solidarité et développement local

Maison partagée pour personnes âgées


Canton :

Vallée de l'Isle


Localisation de l'idée :

24400 Mussidan, France

Description :

Accueillir des personnes âgées autonomes dans une maison adaptée, au sein d'une commune périgourdine.
Basée sur le modèle des résidences partagées, initié en région Occitanie, cette proposition de vie en collectivité des personnes âgées a pour objectif de permettre d'offrir une prestation auprès des résidents qui soit financièrement plus abordable qu'une résidence en EHPAD.
Cette offre d'accueil est une alternative entre le maintien au domicile et l'hébergement institutionnel de la personne âgée.
Le concept est basé sur l'idée que chaque résident est maintenu en situation d'autonomie, en se basant sur le modèle Montessori pour personnes âgées.
Les résidents vivent dans une petite unité de vie, adaptée à leur âge, c'est à dire qui permette dans une maison de plain pied d'y faire cohabiter 4 à 6 personnes âgées.
Ce principe repose sur plusieurs objectifs recherchés :
- Maintenir l'insertion sociale de ces personnes âgées dans une commune, en gardant les résidents en lien avec la vie du village ou de la ville.
- Mettre le lieu de résidence en adéquation avec les exigences requises pour l'accueil de personnes âgées, dans des espaces privés (chambres, salle de bain) et collectifs (cuisine, salle à manger, salon, jardin, etc) fonctionnels, aux normes d'accessibilité du résident.
- Mettre le résident au centre de la vie dans la maison, en favorisant au maximum sa participation dans la gestion des taches de la vie quotidienne du lieu (faire les courses, aider à la préparation des repas, au ménage, choisir ses activités sportives et culturelles etc).
- Assurer une prestation auprès du résident qui comprend :
Le coût de la résidence (loyers, charges). Le loyer de la prestation ne devra pas dépasser un seuil mensuel de 1400€ net par résident.
Les services à la personnes (hygiène et restauration, blanchisserie) ;
L'accompagnement quotidien des résidents par une personne qualifiée pour la coordination de la vie du foyer des résidents, 7 jours sur 7.

Ce concept n'est pas basé sur une résidence médicalisée telle qu'un EHPAD, mais sera encadré par la porteuse de l'idée, Dominique Konopka.
Dominique Konopka est infirmière diplômée d'Etat depuis 20 ans.
Elle a réalisé sa carrière comme infirmière libérale sur le Bergeracois, auprès notamment de personnes âgées à domicile.
Elle est actuellement infirmière en EHPAD.

Ce qui l'incite à porter ce projet est le constat qu'elle porte sur son activité professionnelle actuelle :
Un besoin plus important de temps personnalisé auprès de la personne âgée ;
Un accompagnement relationnel plus individualisé ;
Un maintien en autonomie le plus longtemps possible de la personne âgée ;
Un soin relationnel proche du résident, circonscrit à une petite unité de vie.

Sur le plan humain, ces différentes expériences en tant que professionnelle de la santé, surtout auprès de la personne âgée, lui ont appris que ces soins requièrent de l’empathie, de l’écoute, de l’attention, du temps et de l’observation.
Ce n’est plus seulement le soin technique qui prime, mais le soin relationnel qui prend toute sa valeur d’accompagnement et toute son importance.
Le respect du patient, la bienveillance et la reconnaissance de sa singularité doit être au centre de sa prise en charge quotidienne.

L'idée requiert une formation de Dominique Konopka autour de la création de maisons partagées.
D'acquérir une expérience sur les lieux déjà expérimentés, notamment à Bordeaux ou en Gironde où le concept est expérimenté.
Cette évaluation et expérimentation aura également un coût : de transport, d'hébergement et devra également nécessiter la mise en place d'une recherche de financements pour l'achat ou la construction de la résidence adaptée.
Elle nécessitera aussi de financer la conception d'une stratégie efficace du financement du projet et de la recherche de partenariats.


Vidéo de l'idée (Youtube/Viméo...) :


Montant estimé de l'idée (€) :

10000 €


Idée portée par :

Dominique Konopka


Idée non retenue
Créé il y a 5 mois