Interview Germinal PEIRO, Président du Conseil départemental Dordogne-Périgord

La participation citoyenne à la vie démocratique est une nécessité

Malgré la crise et les contraintes sanitaires, 470 idées ont été déposées pour la deuxième édition du Budget-Participatif Dordogne-Périgord. J’y vois le signe de la grande vitalité de notre département. J’y vois aussi le signe du refus de la fatalité. La vie continue malgré la crise que nous traversons, et je tiens à ce que la démocratie puisse continuer de s’exercer pleinement, en particulier sous de nouvelles formes participatives.

Cette participation citoyenne à la vie démocratique est aujourd’hui une nécessité. L’engagement, l’action et la parole politiques méritent d’être considérés. C’est dans cet objectif que nous souhaitons expérimenter et ouvrir de nouveaux chemins. La démocratie ne s’use que lorsque l’on ne s’en sert pas.

Sur les 470 idées déposées, la commission citoyenne, composée de 68 personnes volontaires issues de la société civile, a retenu 324 idées qu’elle a considérées comme recevables en s’assurant qu’elles poursuivaient un objectif d’intérêt général et qu’elles répondaient aux critères requis.

Après contact avec les porteurs d’idées par les services départementaux, ce sont finalement 292 projets qui sont soumis à vos suffrages. Ces projets touchent à de très nombreux domaines : culture, patrimoine, solidarité, numérique, mobilité, sport… Ils concernent toutes les générations.

Entre le 16 novembre et le 6 décembre, vous avez le pouvoir de décider des projets que vous voulez voir se réaliser. A vous de choisir :

« Et vous, que feriez-vous ? »

Germinal PEIRO