Pourquoi un Budget participatif en Dordogne ?

Le Département est une collectivité de proximité. Il intervient déjà auprès des intercommunalités et des communes à travers des contrats territoriaux. Les maires et présidents des communautés de communes connaissent bien leurs conseillers départementaux et les services du Département. Ils savent que le Département les soutient dans leurs projets. Ces projets sont discutés avec les Conseillers départementaux et on peut voir dans cette contractualisation une forme de budget participatif. Une enveloppe est ainsi consacrée à chaque canton pour la réalisation de projets d’élus locaux. Il s’agit aujourd’hui d’aller plus loin et d’associer le citoyen directement.

« Nous voyons ainsi émerger de plus en plus une demande des citoyens d’être mieux associé aux décisions qui les concerne. Il ne s’agit pas de remettre en cause notre système de démocratie représentative, mais nous sentons le besoin de renouer des liens entre le politique et le citoyen » selon Germinal PEIRO. La disparition de nombreux services publics, les difficultés du monde rural et l’éloignement des centres de décisions font peu à peu s’estomper la notion d’intérêt général. Et pourtant, la vitalité des associations, culturelles, sportives sur notre Département démontrent la nécessité d’encourager les démarches d’échanges et de partage.

Par ailleurs, à travers l’organisation des Assises citoyennes en début de mandat et la réussite des rencontres citoyennes qui ont permis de mesurer les attentes des citoyens en terme d’échanges de proximité, la mise en place d’un budget participatif apparait aujourd’hui comme un outil pouvant répondre à cette demande.